Informations régionales économiques et juridiques
141e année

IES Synergy impose ses bornes de recharge

Innovation. L’entreprise IES Synergy dévoile une borne de recharge rapide à l’occasion de ses 30 ans.

IES Synergy impose ses bornes de recharge
Jean-Michel Cornille, dirigeant de IES Synergy. (Crédit : DR)

La société héraultaise, basée à Saint-Aunès, qui se positionne comme une pionnière au niveau national dans le domaine de la mobilité durable, lance une nouvelle borne made in France, à l’occasion de ses 30 bougies. En effet, dans le cadre du plan France Relance, IES Synergy a bénéficié, fin 2020, d’un soutien de l’État à hauteur de 3,4 M€ pour accélérer le développement et l’industrialisation de sa nouvelle gamme de bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, baptisée Kewatt S180. Complétés par des fonds propres, les investissements ont permis aux 80 ingénieurs et techniciens de concevoir ainsi la 4e génération de bornes de charge rapide qui se veut « modulaire et adaptable aux besoins des usagers actuels », selon le dirigeant Jean-Michel Cornille. D’une puissance de 180 kW, elle permettra de recharger en un temps record et simultanément deux véhicules électriques (du véhicule léger au bus).

« De nouveaux partenariats industriels viennent d’être signés pour la fabrication de notre dernière borne ainsi que pour notre nouvelle génération de modules de puissance. Nous étendons également les partenariats commerciaux avec les principaux opérateurs de points charge et installateurs dans tous les pays où nous sommes présents. Notre stratégie est de développer nos compétences sur notre savoir-faire technologique et sur des services client à distance en s’appuyant sur un réseau de partenaires en cours de déploiement pour intervenir sur tous les sites », détaille le directeur.

DÉPLOIEMENT À L’ÉCHELLE MONDIALE

L’entreprise vise ainsi, dans un premier temps, le marché européen courant 2023. S’ensuivra une deuxième phase de production, destinée, cette fois, aux marchés américain et asiatique. « Nous vendons dans 50 pays. La France représente plus de la moitié de notre activité. Nous disposons d’une force de vente dédiée en France, mais aussi en Europe du Nord et du Sud, en Amérique du Nord et en Asie. En 2023, nous allons renforcer nos équipes dans les pays où nous sommes déjà présents comme la France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Canada et la Chine », ajoute Jean-Michel Cornille. Et de poursuivre : « Notre croissance est soutenue depuis 2020 et nous prévoyons d’accélérer. En ce qui concerne le marché outre-Atlantique, notre développement dans cette zone passe par l’adaptation et l’homologation à ce marché de produits de notre gamme européenne et la mise en place de nouvelles agences en Amérique du Nord pour mailler davantage ce territoire ».


>LIRE AUSSI : Eden, la Silicon Valley des énergies nouvelles


L’entreprise, qui couvre plus d’un quart du parc de recharge français –avec 15 000 bornes de charge Keywatt® et 1 million de chargeurs embarqués industriels déployés à travers le monde –, entend ainsi favoriser le déploiement de l’éléctromobilité à l’échelle mondiale. « Notre société se positionne sur le marché des bornes de recharge rapide ainsi que sur celui des chargeurs embarqués dans les véhicules électriques. Nos produits sont destinés aux concessions automobiles, collectivités territoriales, transports en commun (dépôts de bus), flottes d’entreprise, centres commerciaux, restaurants, entreprises de livraison dernier kilomètre, lieux de loisirs, laboratoires R&D mais aussi constructeurs de véhicules légers et industriels ». De fait, l’entreprise occitane, qui réinjecte 15 % de son CA dans sa R&D, entend bousculer un marché de niche. « Dès 2023, nous prévoyons un doublement de notre activité comprenant les bornes de recharge, les services, logiciels et les chargeurs embarqués », avance le directeur.

VASTE PLAN DE RECRUTEMENTS

« À Saint-Aunès nous faisons essentiellement de la personnalisation et des petites séries. Pour faire face à notre forte croissance, nos partenaires sont en train d’augmenter leur capacité de production et nous prévoyons des investissements, à leur côté, notamment en termes de moyens de tests. En parallèle des besoins de production, nous avons également une partie de plus en plus importante de notre activité consacrée au développement de nouveaux services et logiciels permettant à nos clients de mieux gérer leur infrastructure de recharge. Une partie de notre campagne de recrutement porte sur cette fonction », précise Jean-Michel Cornille. Avec un chiffre d’affaires en constante progression (+70 % en 2022 sur les bornes de recharge), IES Synergy, qui a embauché 14 collaborateurs depuis janvier dernier, poursuit un vaste plan de recrutements en France, mais aussi dans trois filiales en Allemagne, aux États- Unis et en Asie. Elle envisage de renforcer ses rangs avec 40 nouveaux talents d’ici la fin de l’année.

Jennifer Legeron