Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Lancement d’un pain 100 % made in Ariège

Agroalimentaire. Les Moulins Pyrénéens, filiale d’Arterris, et la marque Nòu Ariège Pyrénées sont associés dans la démarche.

(Crédit : DR).

Les Ariégeois peuvent désormais déguster un pain 100 % local ! Ce projet lancé par la marque de produits agroalimentaires Nòu Ariège Pyrénées et la chambre d’agriculture d’Ariège, vise à revaloriser le blé tendre ariégeois. Fédérant l’ensemble des acteurs du secteur agroalimentaire de l’Ariège, ce projet fait appel aux Moulins Pyrénéens, filiale du groupe coopératif Arterris, un acteur régional leader de l’agriculture et de l’alimentation. L’entreprise produit de la farine désormais localement avec des blés cultivés par les agriculteurs de la région. C’est donc tout naturellement que le moulin ariégeois de Saverdun, construit en 1902 et dont l’activité est dédiée à la production de farines pour les artisans boulangers et pâtissiers, a été choisi pour participer à la création et au développement de la marque Nòu et de ses pains ariégeois (déclinés en baguette Tradition française, pavé et pains individuels).

« Ce projet territorial de lancement d’un pain exclusivement ariégeois en collaboration avec la marque Nòu, qui partage nos valeurs, s’inscrit pleinement dans notre démarche visant à placer le métier d’agriculteur au coeur du discours de la marque », affirme Antoine Bernabé, directeur industriel des Moulins Pyrénéens. Ces pains, qui peuvent être dégustés depuis le 26juillet au sein de la boulangerie Le Fournil des Pyrénées située à Foix, seront ensuite distribués via une dizaine de boulangeries partenaires du département. Cela représente pour le Moulin de Saverdun un potentiel volume de production de 20 tonnes de farine sur une année pleine.

LE BON PAIN DE CHEZ NÒU

L’idée de proposer un pain 100 % ariégeois a germé il y a plus d’un an entre le syndicat des boulangers de l’Ariège, le CFA de Foix et la marque Nòu Ariège Pyrénées. L’objectif est de proposer un pain confectionné à partir de farines issues de blés ariégeois avec une réalisation simple, facilement réplicable pour un plus grand nombre d’artisans boulangers du département. Tous les artisans boulangers partenaires, obligatoirement inscrits au répertoire des métiers, devront au préalable adhérer à la marque Nòu Ariège Pyrénées.

(Crédit : DR).

Ils pourront confectionner ce pain, en respectant une recette et un cahier des charges précis. Ils devront notamment utiliser une farine sélectionnée, issue de blés ariégeois et des départements limitrophes, et se fournir auprès de l’acteur local, la minoterie Mercier Capla. Ce moulin, qui fait partie des Moulins Pyrénéens, étant le seul outil sur le département, aura l’exclusivité de la distribution de farines. Ce pro - duit s’accompagnera d’une démarche de progrès, que la marque Nòu Ariège Pyrénées conduira, afin qu’à la prochaine récolte de blés, seuls des blés ariégeois soient utilisés pour la fabrication de cette farine.

UNE QUINZAINE DE BOULANGERIES ARTISANALES S’ENGAGENT

Pour Anthony Parolin Maurette, président du Syndicat des boulangers et boulangers pâtissiers d’Ariège-Pyrénées, membre de l’U2P de l’Ariège et élu de la chambre de métiers et de l’artisanat de l’Ariège, « ce pain semble aussi être une réponse adaptée au contexte que nous vivons. Comme tous les professionnels aujourd’hui, les artisans boulangers font face à des hausses des tarifs. En France, la farine, alors qu’elle est majoritairement issue de blés français, augmente. À cela s’ajoute une évolution de la consommation de pain en France, qui est passée de 200 g par jour et par personne à 60 g. Valoriser un produit local prend encore plus de sens. »


> LIRE AUSSI : Castaneas, les noisettes qui vont loin


Une quinzaine de boulangeries artisanales vont se lancer dans l’aventure, du Masd’Azil à Pamiers, de Foix à Saint Girons, mais aussi en Haute-Ariège, notamment aux Cabanes. Dès la rentrée, une carte interactive sera disponible sur le site Nòu et fera un état des lieux de la distribution des produits Nòu.

FILIÈRES DURABLES

Produire de la farine localement avec des blés cultivés par les agriculteurs de la région : telle est la vocation de la société Les Moulins Pyrénéens. La filiale d’Arterris cherche ainsi à créer et préserver de la valeur sur le territoire au bénéfice de ses agriculteurs. Elle possède deux sites, l’un à Saverdun, en Ariège, l’autre à Sallèles d’Aude, dans l’Aude. Pour proposer aux consommateurs des farines de qualité, l’entreprise met en place des filières durables avec un cahier des charges exigeant et qui doit assurer aux agriculteurs une juste rémunération. Pour ce faire, elle met en place des contrats de production avec ses adhérents, qui leur permettent de sécuriser financièrement leur exploitation.

Depuis 2014, les farines des Moulins Pyrénéens sont labellisées Sud de France, la marque mise en place par la région Occitanie afin de promouvoir les produits fabriqués localement et qui participent au développement de l’économie régionale. Le moulin de Saverdun, vieux de 120 ans, est principalement dédié à la production de farines pour les artisans boulangers et pâtissiers. Il possède 14 cellules de blé et une capacité de stockage de 740 tonnes. Quatre cellules sont dédiées au blé CRC (Culture raisonnée contrôlée). Il possède une certification Label Rouge depuis 2017 et l’agrément pour fabriquer de la farine biologique depuis février 2021.

Agnès Bergon