Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Miharu étoffe son offre avec deux nouveaux lieux

Événementiel. Spécialisée dans la gestion de lieux d’événementiel, l’entreprise toulousaine profite d’un très fort rebond d’activité.

Miharu étoffe son offre avec deux nouveaux lieux
Miharu est en charge de l’exploitation du parc des expositions et centre de congrès d’Agen. (Crédit : PATRICK BATARD)

Deux nouveaux lieux événementiels, le parc des expositions et centre de congrès d’Agen et la gare Matabiau de Toulouse viennent de tomber dans l’escarcelle de Jean-François et Natalie Renac, les heureux fondateurs de Miharu, la société toulousaine spécialisée dans la gestion de lieux de réception qui, après deux années de crise sanitaire qui ont durement affecté le secteur, sort grandie de l’épreuve. L’entreprise profite pour l’heure de la très forte reprise d’activité que connaît l’événementiel avec, détaille Jean- François Renac, « une progression à deux chiffres partout en France ».

Miharu devrait ainsi boucler l’année 2022 sur une croissance de 30 % par rapport à 2019. Son dirigeant, très fier d’avoir fait son entrée en 909ème position dans le Top économique de la région, table ainsi sur un chiffre d’affaires de 3,5 à 3,8 M€ cette année. « À la sortie de la Covid, notre volonté était vraiment d’essayer de prendre de la hauteur, de cesser de réfléchir à court terme », détaille Jean-François Renac. Pour pouvoir se projeter à plus long terme, l’entreprise a réalisé une levée de fonds de 600 K€ auprès de Bpifrance et du fonds tourisme Occitanie.

LEVÉE DE FONDS

La PME est ainsi chargée depuis septembre 2022 de la gestion du parc des expositions de 7000m2 et du centre de congrès d’Agen, lequel offre un amphithéâtre de 500 places ainsi qu’une salle de spectacle de 3 000 places où sont programmés une quinzaine d’événements chaque année et dont l’exploitation a été confiée à l’agence toulousaine PGO. L’ambition des fondateurs de Miharu est d’« inscrire Agen sur la carte des congrès et des conventions d’ampleur nationale. Nous voulons également ancrer le site dans son écosystème en développant des propositions pour les entreprises locales », précise Jean-François Renac.


>LIRE AUSSI : Le Grand Marché revisité par Miharu


« Le lieu a la particularité de regrouper plusieurs outils. Cela permet d’organiser des événements sur plusieurs temps, c’est vraiment un avantage concurrentiel », ajoute Natalie Renac. Situé à trois heures de Paris et bénéficiant d’une liaison avec Orly, Agen dispose d’une offre hôtelière conséquente de 1115 chambres que viendront compléter l’an prochain deux nouveaux 4 étoiles. La délégation de service public (DSP) dont bénéficie Miharu est de 10 ans.

VISION DE LONG TERME

Miharu étoffe son offre avec deux nouveaux lieux
Les futurs espaces événementiels de Toulouse Matabiau ouvriront à l’été
2023, offrant une vue sur le parvis de la gare et le hall départ. (Crédit : DR)

À l’été 2023, Miharu pourra également proposer à ses clients de nouveaux espaces événementiels aménagés à l’étage de la gare Matabiau à Toulouse. Les locaux de 500 m2 en cours de rénovation devraient constituer un emplacement premium pour l’accueil d’événements d’entreprise. Les travaux en cours représentent un effort d’investissement « de l’ordre de 500 à 600 K€ », précise Jean-François Renac, qui a obtenu une DSP de 12 ans pour ce lieu. Créé il y a cinq ans, Miharu gère aujourd’hui six lieux d’événementiel et bientôt sept avec celui de la gare Matabiau et le parc des expositions et centre de congrès d’Agen : le manoir du Prince à Cugnaux, en face de Francazal, où un restaurant a ouvert en 2020, le Mas des Canelles à Castanet-Tolosan, le Village by CA, sur les allées Jules Guesde, l’Airbus Event Center, et depuis 2021 le Grand Marché MIN Toulouse Occitanie. Grâce à cette nouvelle offre, Miharu devrait réaliser un chiffre d’affaires de 5 M€ en 2023, avec « un objectif à terme de 7 M€. »

L’entreprise prévoit également d’étoffer ses effectifs. Alors qu’elle emploie aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs, ils devraient être 36 à l’ouverture des espaces de la gare Matabiau. Outre l’ajout de nouveaux lieux à son portefeuille – Miharu espère porter leur nombre à une dizaine d’ici trois ans et planche actuellement sur une demi-douzaine de dossiers –, l’entreprise axe également sa stratégie de développement sur l’organisation d’événements en propre au sein des lieux qu’elle gère. À l’image de Trinque, festival de la « drink culture » qui se déroulera du 5 au 9octobre dans différents établissements de la Ville rose avec un salon dédié aux bières artisanales, vins, spiritueux et soft drinks au MIN. Une centaine d’exposants seront présents.

Agnès Bergon