Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Nutripure booste sa croissance

Alimentation. L’entreprise toulousaine, Nutripure, poursuit son développement et dope ses performances.

Nutripure booste sa croissance
Christophe Carrio et Florent Carrio, cofondateurs de Nutripure (Crédit : DR)

L’alimentation devient un sujet de plus en plus central dans nos vies de citadins et la vie des sportifs. L’entreprise Nutripure, qui conçoit et distribue des compléments et superaliments biologiques l’a bien compris et surfe sur les tendances depuis sa création en 2018 par deux frères, Christophe Carrio, quintuple champion du monde de karaté, titulaire d’un BTS en diététique, et Florent Carrio, diplômé de Supaero à Toulouse. Ce dernier a acquis une première expérience entrepreneuriale et de développement durable en reprenant une entreprise en difficulté dans le domaine des énergies renouvelables, cédée depuis à Cozynergy-groupe BPC.

« Mon frère a pris sa retraite sportive en 2008. Durant sa carrière, une importante blessure l’a mis en difficulté. S’en est suivie une profonde remise en question de sa manière de vivre mais il n’a pas baissé les bras, et a continué , en modifiant ses méthodes d’entraînement et son alimentation, ce qui lui a permis de remporter d’autres médailles. Mais à un moment donné, il a pris un virage à titre personnel, et a décidé de mettre ses expertises acquises à disposition d’autres pratiquants. Il a commencé par commercialiser le matériel sportif qu’il utilisait pour s’entraîner, avant de se concentrer sur l’alimentation. Étant donné qu’il y avait beaucoup de choses à gérer notamment en termes de normes, etc., nous nous sommes associés », explique Florent Carrio, aux manettes de l’entreprise, tandis que son frère Christophe Carrio, endosse davantage le rôle d’ambassadeur de la marque.

UNE CROISSANCE CONTINUE

Depuis sa création, l’entreprise ne connaît pas de baisse de régime, bien au contraire, elle enregistre une très forte croissance de plus de 90% par an depuis sa création. De fait, elle est passée de 4 M€ pendant la Covid à 10 M€ en 2021. « Pendant la crise, nous avons connu une baisse des ventes de notre gamme musculation, liée notamment à la fermeture des salles de sport, mais notre gamme santé a bien fonctionné. Et puis, nous avons eu une vague de recrutements en 2020, et une vraie accélération en 2021. » En effet Christophe Carrio a, dès le début, entraîné avec lui une clientèle de coachs sportifs, prescripteurs, kinésithérapeutes, etc. Initialement créée pour répondre aux besoins de sportifs et athlètes de haut niveau, Nutripure s’adresse aujourd’hui à un public plus large, avec quatre catégories de produits (santé & énergie, prise de muscle & endurance, articulation, nutrition équilibrée).


>LIRE AUSSI : Manjar Viu : des légumes mis au goût du jour ?


« Le choix des produits réside dans une approche de qualité. Il est dicté par les besoins personnels de Christophe et de la communauté qui ne cesse de s’agrandir. Les formulations sont conçues en interne par deux ingénieurs agroalimentaires. Nous avons établi un cahier des charges strict. Nous avons à coeur de proposer des compléments sans additifs nocifs, nanoparticules, adjuvants ou édulcorants qui visent à augmenter les rendements. » De fait, l’entreprise collabore avec différents façonniers français, dont cinq en Occitanie qui représentent près de 60% de la production. De plus, les deux fondateurs souhaitent lever le voile d’opacité qui règne depuis longtemps dans le secteur agroalimentaire. Par souci de transparence et de traçabilité vis-à-vis des consommateurs, ils ont ainsi fait le choix de mettre en libre téléchargement les certificats d’analyse de leurs matières premières.

LA CONQUÊTE DE L’EUROPE D’ICI TROIS ANS

En moyenne, l’entreprise propose sept à huit produits supplémentaires par an, avec comme nouveauté cette année des nootropiques « afin de booster la mémoire, la concentration et les performances cognitives, c’est assez nouveau sur le marché ». Le duo, qui historiquement s’est concentré sur la performance physique entend en parallèle développer une gamme « sportif d’endurance » à l’horizon de deux à trois ans. Les ventes sont réalisées à 90% sur le site internet, canal particulièrement privilégié par les cofondateurs. Mais l’entreprise est également présente dans 300 points de ventes. Elle souhaite renforcer son maillage de salles de sport partenaires, de pharmacies et de boutiques de nutrition spécialisées sur le territoire national avant de partir à la conquête de l’Europe.

« Nous sommes, pour l’heure, présents en Belgique, en Suisse et dans les Drom-Com. Nous envisageons de nous internationaliser d’ici trois ans », souligne le gérant. Après une entrée au capital de Ardian et Bpifrance en 2022 – les cofondateurs restant toutefois majoritaires –, l’entreprise table sur 35 M€ de chiffre d’affaires en 2027. En attendant, forte d’une vingtaine de collaborateurs, Nutripure, qui a investi 2,5M€ dans son nouveau siège – un bâtiment de 1200 m2 à énergie positive au Sicoval où elle s’est installée en automne dernier –, entend déménager à nouveau bientôt.

Jennifer Legeron