Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Remise des prix du Concours régional des étudiants créateurs d’entreprises

Innovation. Le Crece a rendu son verdict pour le concours régional des étudiants créateurs d’entreprises.

CRECE - prix - lauréats - entreprises
Les lauréats et partenaires du Crece réunis à la chambre de commerce et d’industrie de Toulouse. (Crédit : DR).

Vingt-six projets de création d’entreprise imaginés par des étudiants provenant de 18 établissements d’enseignement supérieur de l’Académie de Toulouse se sont affrontés lors du Concours régional des étudiants créateurs d’entreprises (Crece), organisé par la chambre de commerce et de l’industrie de Toulouse, la CCI Occitanie et ces 18 établissements d’enseignement supérieur. Les étudiants ont bénéficié d’une aide financière pour la mise en oeuvre de leur projet. À l’issue du concours, 2 2000 € ont été attribués aux étudiants grâce à aux partenaires financiers du Crece : la Banque Courtois, la Banque Populaire Occitane, le Crédit Agricole Toulouse 31, le Barreau des Avocats de Toulouse, l’Ordre des experts-comptables, le Credige, Le Catalyseur, Desirade, Nubbo et Sopra Steria.


> A LIRE AUSSI : Six étudiants d’UT3 reproduisent le parfum de la violette


Le premier prix a récompensé le projet Bedboat porté par Luke Colomb, Fabian Fohrer et Félix Nacach, trois étudiants de TBS. Ils ont développé une plateforme qui met en relation des propriétaires de bateaux et des locataires en vue d’un hébergement à quai. Hugo Griera, Maxime Lefranc et Bastien Picard, étudiants de l’Enit (école nationale d’ingénieurs de Tarbes), ont remporté le deuxième prix. Ils ont imaginé le développement d’une technique de rétrofit, qui vise à remplacer un moteur thermique par un moteur électrique, sur une Formule Renault en vue de développer la course automobile électrique en France et de créer un championnat de Formule Renault électrique. Les lauréats du troisième prix, Robin Comte, Maud Vinet, Lucile Thouvenin, Hugo Arnaudé, Barthelemy Foch et Perrine Attard, étudiants de l’école d’ingénieurs de Purpan ont réalisé un savon naturel à base de petit-lait aux vertus dermatologiques, baptisé Smousse.

Rédaction GdM