Informations régionales économiques et juridiques
141e année

U-Space lève 7 M€

Spatial. U-Space veut devenir le leader européen de la production de constellations de nanosatellites nouvelle génération.

U-Space lève 7 M€
(Crédit : Pixabay)

Créée en 2018 à Toulouse par trois ingénieurs du secteur aérospatial (Fabien Apper, Nicolas Humeau et Antoine Ressouche), U-Space, conçoit et construit des systèmes spatiaux complets de 4 à 50 kg. Des solutions de petite taille, qui offrent pour un moindre coût, réplicabilité (robustesse) et performance et grâce auxquelles elle s’est peu à peu imposée sur le marché hautement technologique du NewSpace. Le secteur des satellites est en effet boosté depuis quelques années par l’arrivée de nouveaux acteurs qui, grâce notamment aux microlanceurs réutilisables, offrent des lancements de moins en moins cher. Les opérateurs peuvent désormais envoyer leurs satellites à coût moindre. Encore faut-il que le satellite lui-même soit abordable pour disposer de constellations satellitaires.


>LIRE AUSSI : Le volet spatial de France 2030 désormais clos


C’est cette équation que résout U-Space. En 2022, la pertinence de ses solutions s’est traduite, pour la pépite toulousaine, par une forte accélération des projets de construction (N3SS, Synchrocube, Creme). Pour accompagner ce développement, la société vient de réaliser une levée de fonds 7M€ auprès de Karot Capital, le fonds Definvest du ministère des Armées géré par Bpifrance, en s’appuyant sur l’expertise de la Direction générale de l’armement (DGA) et BNP Paribas Développement. Les fonds levés permettront l’investissement dans la R & D, l’optimisation du processus de conception, l’industrialisation de la production et de production de constellations spécifiques, ainsi que les recrutements nécessaires pour faire face à cette montée en charge.

Un secteur qui attire de plus en plus

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, s’est félicité « de la participation du fonds Definvest au développement de U-Space, entreprise prometteuse du NewSpace avec laquelle il travaille déjà sur plusieurs sujets. Avec ce nouvel investissement, le ministère contribue directement au changement d’échelle de U-Space, pour en faire une entreprise industrielle capable de produire des nanosatellites compétitifs et en rupture avec les systèmes actuels. Definvest a été conçu pour cela et à travers ce quatorzième investissement se révèle plus que jamais un outil indispensable et complémentaire du plan Action PME du ministère des Armées. »

Depuis 2015 et les lanceurs réutilisables, le secteur spatial attire de plus en plus d’opérateurs privés de constellations satellitaires fournissant des services pour l’observation de la Terre, le déploiement de réseaux haut débit, l’IoT,… Pour répondre à ces enjeux, U-Space propose une plateforme modulaire de nanosatellites configurables, dont l’approche industrielle permet de développer des constellations fiables clé en main (de l’étude préalable à la supervision en orbite) en réduisant les prix par 2,5 et le temps de développement par trois. U-Space a été, en novembre, lauréate du Prix Étoile du Club Galaxie. Elle a également été accompagnée à la levée de fonds par Occitanie Invest.

Rédaction GdM