Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Growgood : des jardins connectés en ville

Innovation. Juliette Carray a créé la start-up à impact, Growgood, qui développe des jardins collaboratifs et connectés portés par des salariés.

Growgood : des jardins connectés en ville
Juliette Carray, fondatrice de Growgood (Crédit : DR)

Tandis que des solutions pour aider les collaborateurs d’une même entreprise à engager leur transition écologique via des projets communs existent ailleurs sur le territoire Français, les potagers partagés et connectés sont une première en Occitanie. Un projet à impact porté par Juliette Carray, qui a fondé Growgood fin 2021. Cette diplômée de l’ESCP Business school à Paris, qui a grandi à Londres, avant de s’envoler vers les États-Unis, puis a travaillé en agence de communication pendant 10 ans à Paris, a posé ses valises à Toulouse, il y a 16 ans pour rejoindre le groupe Pierre Fabre à des postes à responsabilité. C’est en participant à de gros projets que Juliette Carray a nourri l’ambition de devenir actrice du changement. « Parmi ces projets, j’ai participé à la COP 21 pour répondre à une problématique marketing. Pour une des marques du groupe, j’ai également développé un objet connecté présenté au CES de Las Vegas en 2017. Ces deux expériences, m’ont donné envie d’aller plus loin ».


>LIRE AUSSI : L’Île aux légumes : un pari pour l’avenir


À l’aube de la cinquantaine, cette manager dans le digital laisse derrière elle le confort du salariat pour se lancer dans une autre aventure. Juliette Carray qui se définit volontiers comme une « fille des villes et de la publicité » a à coeur de créer des services et des solutions pour « répondre à l’injonction écologique » de manière collaborative, conviviale et innovante. Depuis quelques mois, elle a lancé trois premiers potagers connectés à Toulouse, dont un au sein du groupe Véolia. « La mission première de Growgood est de reconnecter les gens à la nature pour les aider à engager leur transition écologique que ce soit sur leur lieu de vie, mais aussi sur le lieu de travail ou d’apprentissage. Pour l’heure, on s’appuie sur une plateforme de jardins partagés en entreprise qui s’appelle Les Potagers. Ce sont les premiers jardins comestibles, collaboratifs et connectés portés par les salariés dans leur entreprise. L’idée est de co-créer ensemble le jardin et de proposer des ateliers. On accompagne l’entreprise dans la mise en place du potager (bio, permaculture, plantes, etc.) sur un balcon, un toit terrasse, une jardinière, etc.. Nous pouvons aussi proposer une culture aéroponique ou exploiter d’autres techniques en termes d’agriculture urbaine », explique la fondatrice.

Accompagner les entreprises dans leur stratégie de développement durable

Quid de l’innovation ? « Les jardins sont reliés à un compagnon numérique, à savoir un espace web, dans lequel les collaborateurs trouvent des explications, des conseils, des notifications pour donner vie au potager. Cela permet également de renforcer le lien entre les salariés. De plus, la plateforme apporte des indicateurs qui permettent à l’entreprise de juger de l’impact du projet ». À moyen terme, la fondatrice vise également les programmes immobiliers, les copropriétés, les Ehpad, les lycées, etc. En attendant, elle continue de se concentrer sur le marché des entreprises en région. Pour ce faire, elle a récemment recruté une alternante et envisage de renforcer son équipe sur le pôle « animations » et le pôle « développement numérique » en 2023. En effet, la start-up entend développer son propre outil numérique. En parallèle, Growgood accompagne les entreprises dans leur stratégie de développement durable et sensibilise les collaborateurs au « savoir-être écolo ». Installée à la Cité, la jeune pousse, hébergée au sein de l’incubateur Les Premières Occitanie, a récemment remporté le concours Inter-Clubs entreprise de la 4e édition du Rallye des Pépites Toulousaines.

Jennifer Legeron