Informations régionales économiques et juridiques
141e année

Les secteurs de l’événementiel, restauration et traiteur demandent une aide immédiate au gouvernement

Restauration. Déjà terrassés par de nombreux mois de crise nos restaurateurs, traiteurs et acteurs de la filière événementiel craignent (une fois de plus) pour leur survie.

En première ligne depuis le début de la crise sanitaire, ils n’ont cessé de s’adapter et de mettre en place toutes les mesures nécessaires et imposées par le gouvernement dans le seul but d’accueillir de nouveau des clients et d’enfin reprendre une activité, même partielle.

Malgré tous ces efforts, et la mise en place du pass sanitaire, une potentielle cinquième vague du virus contraint les entreprises à annuler leurs événements. Les salons, galas de fin d’année et autres manifestations qui laissaient apercevoir la lumière au bout du tunnel sont menacés. Les restaurateurs, eux, craignent à nouveau de ne plus pouvoir partager, faire plaisir et animer ces quartiers si chers aux Français. Ils ne pourront pas subir de nouveau un sacrifice de la part des pouvoirs publics, d’autant plus lors de la période des fêtes de fin d’année, primordiale pour leur activité.

Ce véritable appel à l’aide demandé par Thomas Fantini, le vice-président du Medef Haute-Garonne en charge de l’hôtellerie, de la restauration et de l’événementiel, semble être la dernière étape avant une (nouvelle) catastrophe pour nos entrepreneurs et leurs collaborateurs. Les trésoreries de 2019 ne sont pas retrouvées et les rappels de charges comme les remboursements PGE vont avoir un impact dramatique. Un pas de plus, et nous tomberons tous dans le précipice. Nous avons réalisé tous les efforts possibles, c’est à vous de nous aider.

Par le Medef Haute-Garonne