Vite lu

Jean-Philippe Girard récompensé par le Grand Prix Oberling-Haguenau de la Fondation ARC

Hommes et chiffres
Publié le
Photo de Jean-Philippe Girard
Jean-Philippe Girard est chercheur en biologie cellulaire (©Fondation ARC).

Directeur de l’Institut de pharmacologie et de biologie structurale (IPBS) à Toulouse, Jean-Philippe Girard a reçu le 18 avril 2024 à Paris le Grand Prix Oberling-Haguenau de la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer.

Ce prix récompense ses découvertes majeures sur le rôle des vaisseaux sanguins HEV dans la mobilisation des défenses immunitaires et l’efficacité des immunothérapies contre les cancers. Ces avancées ont été réalisées par son équipe de recherche à l’PBS, dans le cadre d’un programme labellisé par la Fondation ARC.

Décerné chaque année depuis 2019, en mémoire du professeur Charles Oberling et du docteur Françoise Haguenau, ce prix est doté de 150 000 €. Il a vocation à saluer les les avancées structurantes de la recherche en cancérologie.

Jean-Philippe Girard étudie le rôle des vaisseaux sanguins dans les maladies inflammatoires chroniques et le cancer, un sujet sur lequel il a commencé à travailler à la faculté de médecine d’Harvard à Boston dans les années 1990. Il a notamment découvert la présence, dans les tumeurs, de vaisseaux sanguins très particuliers dits « HEV » pour high endothelial venules qui facilitent l’accès vers les cellules cancéreuses de certains globules blancs, les lymphocytes tueurs, et entrainent ainsi une destruction efficace des tumeurs.

Dans le cadre d’une collaboration avec l’Institut Claudius Regaud, l’équipe du chercheur de l’IPBS a découvert que la survie à 10 ans des patientes atteintes de cancer du sein atteint 80% lorsque la tumeur présente de nombreux vaisseaux HEV, contre 50% lorsque ceux-ci sont peu nombreux.

Le chercheur a mis en lumière le rôle majeur de ces petits vaisseaux, qui constituent la principale porte d’entrée des lymphocytes dans les tumeurs, dans le cadre de certains types d’immunothérapie. Il a notamment prouvé que l’augmentation de la fréquence et la maturation de ces vaisseaux dans les tumeurs améliore l’efficacité de ces traitements.

Medincell signe un juteux accord de partenariat avec AbbVie

Entreprises
Publié le
Photo d'une personne travaillant dans un laboratoire
Le montpelliérain Medincell développe des médicaments injectables à action prolongée dans différents domaines thérapeutiques.

La société pharmaceutique montpelliéraine Medincell annonce, dans un communiqué daté du 16 avril 2024, la signature d’un accord stratégique de co-développement et de licence avec AbbVie. La société d’origine nord américaine, qui emploie près de 50 000 collaborateurs dans 70 pays dont un peu moins d’un millier en France, développe des traitements dans différents champs thérapeutiques : l’immunologie, l’ophtalmologie, les neurosciences, la virologie, la médecine esthétique et l’oncologie.

Ce partenariat portera sur le développement d’une nouvelle génération de traitements injectables à action prolongée. Six nouveaux traitements pourraient ainsi naitre de cette collaboration, le premier candidat médicament ayant déjà été sélectionné.

Suivant les termes de cet accord, Medincell sera en charge des activités de formulation et des études précliniques. AbbVie financera et conduira, pour sa part, le développement clinique de chaque programme et aura la charge de l’approbation réglementaire, de la fabrication et de la commercialisation.

L’entreprise montpelliéraine recevra un paiement initial de 35 M€ et pourrait encaisser jusqu’à 1,9 Md$ en paiements d’étapes et de commercialisation (315 M€ pour chaque programme).

Pour Christophe Douat, président du directoire de Medincell, « ce partenariat avec l’une des sociétés pharmaceutiques les plus innovantes et performantes s’annonce passionnant. En avril 2023, Medincell est entrée dans une nouvelle période de croissance après l’approbation par la FDA du premier produit utilisant notre technologie. Le véritable potentiel des traitements injectables à action prolongée est de plus en plus reconnu. »

Medincell développe des médicaments injectables à action prolongée dans de nombreux domaines thérapeutiques. Ils combinent des principes actifs avec la technologie innovante BEPO développée par Medincell, qui contrôle la libération d’un médicament à un niveau thérapeutique pendant plusieurs jours, semaines ou mois à partir de l’injection sous-cutanée ou locale. Le premier traitement basé sur cette technologie, destiné au traitement de la schizophrénie, a été approuvé par la FDA en avril 2023, et est maintenant distribué aux États-Unis par Teva sous le nom Uzedy. Plus récemment, l’entreprise héraultaise a annoncé avoir obtenu de Unitaid, l’agence de santé mondiale, une nouvelle subvention de 6 M$ pour poursuivre le développement d’un nouveau traitement dans la lutte contre le paludisme.

6e édition du Job Dating de B2M le 23 mai à Montauban

Entreprises
Publié le
L'affiche du 6e job dating de B2M
Ce 6e job dating de B2M aura lieu le jeudi 23 mai de 18 heures à 20 heures dans ses locaux, 61 avenue Gambetta, à Montauban (©B2M).

B2M, le Campus Formation de la CCI Tarn-et-Garonne, organise le 23 mai dans ses locaux, 61 avenue Gambetta à Montauban, son traditionnel job dating, l’occasion pour les entreprises du territoire de trouver les alternants qui les accompagneront dans leurs différents projets à la rentrée prochaine. L’évènement est ouvert aux inscrits de toutes les filières proposées en alternance par B2M du BTS au Master. Les étudiants sont informés des besoins de recrutement des entreprises en amont. Le jour J, pendant deux heures, étudiants et entreprises se rencontrent en face-à-face.
Les entreprises qui ont des projets de recrutement et souhaitent participer à ces rencontres doivent s’inscrire en suivant ce lien.

B2M, le Campus Formation de la CCI Tarn-et-Garonne, propose, à travers ses trois pôles, une offre de formations diplômantes et professionnalisantes. En alternance, ce sont 13 formations de Bac+2 à Bac+5 qui sont ouvertes en marketing, commerce, distribution, lean management et qualité, achats, logistique, RH ou encore comptabilité. Mais B2M c’est aussi une business school à taille humaine, l’École de Gestion et de Commerce (EGC) de la CCI, qui forme à la polyvalence, l’entrepreneuriat et au management avec une dimension internationale. B2M c’est enfin une offre de formation continue dans 13 domaines, de la direction d’entreprise à la Qualité, hygiène, sécurité & environnement en passant par l’import-export ou encore les ressources humaines.

Aurélien Bory, nommé directeur du Théâtre Garonne à Toulouse

Hommes et chiffres
Publié le
Photo d'Aurélien Bory
Aurélien Bory, nouveau directeur du Théâtre Garonne à Toulouse (©Aglaé Bory).

Le metteur en scène Aurélien Bory vient d’être nommé directeur du Théâtre Garonne, à Toulouse. Après des études de physique, il a travaillé dans le domaine de l’acoustique architecturale avant de se consacrer aux arts de la scène. Formé notamment au Lido, Centre des arts du cirque de Toulouse, le scénographe a fondé sa propre compagnie, la Cie 111, en 2000.

Aurélien Bory développe un théâtre physique, singulier et hybride, à la croisée de nombreuses disciplines. De La trilogie sur l’espace, projet fondateur marqué par la collaboration avec le new-yorkais Phil Soltanoff, à sa dernière création Invisibili (2023, Palerme) en passant par Espæce (2016) créée pour la 70e édition du Festival d’Avignon, ses spectacles sont largement diffusés sur la scène internationale.

À la tête du Théâtre Garonne, il succède à Alexa Fallou, directrice par intérim. Scène européenne subventionné par le ministère de la Culture, la Drac Occitanie, la Ville de Toulouse, le Département de la Haute-Garonne et la Région Occitanie, le Théâtre Garonne a été fondé en 1988 par Jacky Ohayon au cœur d’une ancienne station de pompage des eaux. Il est devenu en quelques années un foyer très actif de la création théâtrale, chorégraphique et musicale européenne.

Artisanat : première édition des Rendez-vous de la reconversion en Occitanie

Vite lu
Publié le
Photo d'une personne prenant un rendez-vous
Grâce à ces nouveaux Rendez-vous de la reconversion, en 2 heures, économisez 15 jours de démarches ! (©Pixabay).

La Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) Occitanie organise, les 24 et 26 avril, la première édition des Rendez-vous de la reconversion. Accompagnement, conseil, financement, formation : dans les 13 départements, des conseillers experts répondront aux questions des personnes qui souhaitent se reconvertir dans l’artisanat.

« Choisir de se reconvertir dans l’artisanat, c’est s’offrir la possibilité d’exercer un métier-passion là où on a choisi de vivre, souligne Joseph Calvi, président de la CMA Occitanie. Première entreprise d’Occitanie, l’Artisanat est un secteur dynamique qui offre des perspectives d’avenir à tous, quel que soit son parcours professionnel. »

Les 24 et 26 avril, les CMA du territoire accueilleront dans leurs locaux les personnes qui se seront inscrites en ligne via ce lien pour la Haute-Garonne (rendez-vous à l’IFCMA, boulevard de l’Embouchure à Toulouse et à l’ESM, chemin de la Pyramide à Muret) et en cliquant ici pour le Tarn-et-Garonne. Attention, pour réserver son rendez-vous, il faut s’inscrire avant le 19 avril.

La Région Occitanie vote 12 M€ d’aides au profit de projets haut-garonnais

Collectivités
Publié le
Photo d'abeilles
La Région soutient via une aide de 70 000 € un projet porté par l’INRAE, à Castanet-Tolosan, qui vise à tracer l’origine des cires d’abeille et des miels (©Pixabay).

Le vendredi 5 avril 2024 à Montpellier à l’occasion d’une assemblée plénière du Conseil régional, les élus ont voté un ensemble d’aides pour les 13 départements du territoire. En Haute-Garonne, 307 dossiers vont recevoir une aide régionale représentant un montant total de 12 M€.

Parmi les projets soutenus, on peut citer celui de Equipment For Chemical Industries (EFCI), basée au Fousseret. Depuis 1973, EFCI conçoit, fabrique et vend en France et à l’international des équipements et installations sur mesure destinés aux industries des secteurs chimique, pharmaceutique et cosmétique (réacteurs, filtres, mélangeurs, isolateurs, etc.). L’entreprise connaît une croissance importante : en sept ans, son effectif a triplé pour atteindre aujourd’hui 38 personnes. Elle prévoit de moderniser ses installations afin de soutenir son expansion. La Région a décidé de contribuer à cet effort d’investissement avec une aide financière de 36 000 €.

La collectivité versera également une aide de 70 000 € au soutien d’un projet porté par l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) à Castanet-Tolosan. Il a pour but de tracer l’origine des cires d’abeille et des miels. Ce programme prévoit de séquencer l’ADN des divers organismes présents dans les produits apicoles, afin d’offrir une plus grande traçabilité et une meilleure compréhension de leur provenance et composition.

Lancement de l’édition 2024 de l’appel à projets Avenir Littoral

Entreprises
Publié le
Photo de recyclage de bateaux
Parmi les lauréats de l’APP Avenir Littoral, figurait en 2021, Thana’Boat, qui visait à développer une solution de démantèlement et de recyclage durable des bateaux de plaisance hors d’usage. Un projet porté par Tubert Environnement, basé à Elne dans les Pyrénées-Orientales (©DR).

Dans le cadre du Plan littoral 21, l’État et la Région Occitanie ont lancé le 8 avril 2024 la 6e édition de l’appel à projets Avenir Littoral. Il vise à accélérer le développement de solutions innovantes par les acteurs du territoire (entreprises, laboratoires de recherche, start-up, etc.), sur des enjeux spécifiques au littoral d’Occitanie. L’ambition du Plan littoral est en effet de soutenir l’innovation et les filières de l’économie bleue, considérées comme porteuses d’emplois durables en région, face aux défis climatiques, démographiques et économiques du littoral.

Depuis 2019, Avenir littoral a permis de distinguer 34 projets, portés par plus de 84 acteurs (entreprises, laboratoires, associations, etc.), représentant un montant total de plus de 11,8 M€ et subventionnés à hauteur de 5,3 M€, pour 30 emplois créés, 46 maintenus et 5 brevets déposés. Doté d’une enveloppe de 600 000 €, financée à parité par l’État et la Région, ce nouvel APP s’adresse aux entreprises basées en Occitanie, mais aussi aux entreprises françaises ou européennes qui souhaitent s’y implanter en développant des partenariats durables.

L’édition 2024 vise à faire émerger des solutions innovantes sur les enjeux majeurs pour le littoral Occitanie tels que le maintien, la préservation et la restauration de la biodiversité marine et lagunaire et la désartificialisation des milieux lagunaires et marins. Il s’agit en l’occurrence de limiter l’impact anthropique (pollutions, pressions des usages, désartificialisation, etc.) ainsi que les conséquences du changement climatique sur la biodiversité (espèces, habitats, fonctions écologiques) marine et lagunaire. Une attention particulière sera portée aux projets proposant des outils et aménagements écoconçus et générant un minimum d’impacts en matière d’artificialisation en mer.

Le nouvel APP qui vient d’être lancé entend également soutenir les solutions innovantes qui visent l’optimisation de la gestion de l’eau dans les activités de l’économie bleue (ports, nautisme, transformation des produits de la mer, aménagements urbains des stations littorales. Il s’agit cette fois de financer des projets ayant pour objectif de réaliser in fine des économies d’eau (réutilisation, réduction à la ressource via des nouveaux process, etc.).

Les structures intéressées ont jusqu’au 3 juin 2024 pour déposer leur dossier de candidature via le lien : https://innovation.polemermediterranee.com/. L’annonce des lauréats aura lieu à l’automne prochain.

Le fabricant de robots médicaux Quantum Surgical décroche un prêt européen de 30 M€

Vite lu
Publié le
L'appareil développé Quantum Surgical
Combinant robotique et IA, la plateforme médicale développée par Quantum Surgical est dédiée au traitement curatif et précoce des cancers. (©Quantum Surgical)

Co-fondée en 2017 par Bertin Nahum, Quantum Surgical est une société française de robotique médicale. Forte d’une équipe de plus de 110 collaborateurs, l’entreprise est basée à Montpellier (Hérault) et dispose de bureaux à Miami, en Floride.

Dans un communiqué daté du 27 mars 2024, Quantum Surgical a annoncé avoir reçu un prêt de 30 M€ de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour accélérer le développement commercial d’Epione, son robot médical destiné à assister les chirurgiens dans des ablations tumorales percutanées dans le cadre du traitement de cancers précoces de l’abdomen et des poumons. À noter que cet investissement bénéficie de la garantie du programme InvestEU mis en place par la Commission européenne.

Epione® est une technologie combinant la robotique et l’IA qui permet aux radiologues interventionnels de réaliser des ablations tumorales percutanées sûres et efficaces, un traitement peu invasif où une ou plusieurs aiguilles sont insérées à travers la peau pour détruire la tumeur. Cette plateforme médicale nouvelle génération est aujourd’hui utilisée dans plusieurs villes en France, au Centre de lutte contre le cancer Gustave Roussy à Villejuif, aux Hospices Civils de Lyon ainsi qu’à l’Institut Paoli-Calmettes à Marseille, et à Miami, aux Etats-Unis. Plus de 4 millions de nouveaux cas de cancers de l’abdomen et du poumon sont diagnostiqués chaque année dans le monde.

« Notre objectif est de fournir aux patients des traitements innovants et efficaces à l’échelle mondiale. Nous sommes ravis de recevoir une nouvelle fois le soutien de la BEI. Cela prouve que notre technologie est destinée à être adoptée à l’échelle mondiale pour révolutionner le traitement du cancer », a déclaré Bertin Nahum, le PDG de Quantum Surgical.

La Région Occitanie investit 41,5 M€ dans la rénovation de ses lycées

Collectivités
Publié le
Photo du lycée Lucie Aubrac
La Région Occitanie vient de voter une enveloppe de 41,5 M€ destinée à la rénovation de ses lycées (©Laurent Boutonnet).

Les conseillers régionaux d’Occitanie ont voté le 5 avril 2024 une enveloppe de 41,5 M€ pour financer l’extension, la modernisation et la rénovation énergétique de plusieurs établissements secondaires d’Occitanie. Ces nouveaux travaux s’inscrivent dans le cadre du grand plan d’investissement engagé par la Région en 2021 pour moderniser les 225 lycées d’Occitanie et les rendre « exemplaires sur le plan énergétique », rappelle Carole Delga, présidente de la Région.

Cette nouvelle enveloppe servira à financer notamment :

  • l’extension, la restructuration et la rénovation énergétique du lycée Léon Blum à Perpignan (66) à hauteur de 15,5 M€ ;
  • l’extension et la rénovation énergétique du lycée Toulouse Lautrec à Toulouse (31) pour 9,5 M€ ;
  • l’extension des ateliers du lycée Rosa Luxemburg à Canet (66) à hauteur de 4 M€ ;
  • la modernisation et la rénovation énergétique du lycée Victor Hugo à Colomiers (31) pour un montant de 4 M€ ;
  • la création de l’atelier chaudronnerie du lycée Jean Baylet à Valence d’Agen (82) pour 3 M€.

La collectivité prévoit de mobiliser 800 M€ jusqu’en 2027 pour améliorer les conditions d’études des lycéens du territoire.

Le Forum Jobs d’été revient le 24 avril : 400 postes à pourvoir

Entreprises
Publié le
L'affiche de l'édition du Forum Jobs d'Été
Une vingtaine d’entreprises seront présentes le 24 avril 2024 à la salle des fêtes de Ramonville Saint-Agne pour participer à cette nouvelle édition du Forum Jobs d’Été. (©DR)

Préparez votre CV ! Le Forum Jobs d’été revient le mercredi 24 avril 2024, de 14 heures à 17 h 30, pour une nouvelle édition à la salle des fêtes de Ramonville-Saint-Agne (20 minutes de Toulouse). Devenu incontournable, ce grand rendez-vous de l’emploi a pour vocation d’accompagner les jeunes âgés de 18 à 29 ans avec ou sans expérience dans leurs recherches d’un job et de faciliter la mise en relation avec les entreprises.

Cette année plus de 400 offres sont à pourvoir. À noter que quelques offres saisonnières seront aussi accessibles aux mineurs. Pendant cette journée, les jeunes à la recherche d’un job saisonnier ou de CDI étudiant, pourront rencontrer les employeurs qui recrutent et bénéficier d’informations pratiques, de conseils et d’astuces et bien sûr postuler aux offres de d’emploi dans les secteurs de l’animation et loisirs, des services à la personne, du commerce, de l’hôtellerie restauration, de l’intérim…

Une vingtaine d’entreprises seront présentes parmi lesquelles : Decathlon, MacDo, Tommy’s Diner, LIDL, Hôtel Ibis, Burger King, Babychou, Promaid, AROEVEN, Profession Sport, TUC… Des structures d’accompagnement, dont le Crous, la Mission Locale ou encore le Sicoval seront aussi présents. Objectifs : guider les 18/29 ans dans leurs recherches, leur apporter informations et bons plans en matière d’emploi, de logement, d’études, d’engagement, de séjours à l’étranger...

Important, en amont de cette nouvelle édition du Forum Jobs d’été, des ateliers CV et lettres de motivation sont programmés dans six communes du Sicoval pour préparer les jeunes au rendez-vous du 24 avril :

-  samedi 6 avril, de 10 heures à 12 heures - Fourquevaux - la Halle
-  jeudi 11 avril, de 14 heures à 17 heures - Baziège - Centre de loisirs Baz’ado
-  samedi 13 avril, de 10 heures à 12 heures - Lacroix-Falgarde - La Mairie
-  mercredi 17 avril, de 14 heures à 17 heures - Castanet-Tolosan - EVS l’Escambi
-  mercredi 17 avril, de 14 heures à 17 heures - Labastide-Beauvoir - Médiathèque

Le chercheur toulousain Jérôme Chave devient membre de l’Académie des Sciences

Hommes et chiffres
Publié le
Photo de Jérôme Chave
Jérôme Chave est notamment directeur de recherche CNRS. (©Jérôme Chave)

L’Académie des Sciences à récemment rendu publique la liste de ses nouveaux membres et parmi eux figure Jérôme Chave, directeur de recherche CNRS et directeur adjoint du Centre de recherche en biodiversité et environnement à Toulouse. La prestigieuse assemblée scientifique fondée en 1666 compte désormais 279 membres, répartis dans différentes sections thématiques. L’heureux élu intégrera officiellement la Section « biologie intégrative » lors de la cérémonie de réception des nouveaux élus, organisée le 4 juin prochain, sous la coupole de l’Institut de France à Paris.

En combinant modèles mathématiques et approches empiriques, les travaux de Jérôme Chave ont contribué à faire progresser notre compréhension des forêts tropicales. Ses recherches portent notamment sur l’étude de la réponse écologique et évolutive des forêts tropicales aux changements planétaires, grâce à l’analyse de la physiologie et de la démographie des arbres ainsi qu’à des outils de la télédétection.

Le Toulousain est directeur de la Station de recherche en écologie CNRS des Nouragues, implantée au coeur de la forêt tropicale de Guyane française. Il est également responsable scientifique et technique du Laboratoire d’excellence « Centre d’étude de la biodiversité Amazonienne » (CEBA). Enfin, il coordonne l’initiative GEO-TREES, ambitieux projet scientifique visant à fédérer près d’une centaine de sites de recherche forestière sur tous les continents, dans le but de valider les observations satellitaires de la mesure de la biomasse des forêts. Jérôme Chave a vu ce travail de premier plan récompensé en 2016 par la médaille d’argent du CNRS.

Auteur de plus d’une centaine d’articles scientifiques dans des revues internationales à comité de lecture, Jérôme Chave a également reçu en 2011 le prix « International Recognition of Professional Excellence » décerné par l’Inter-Research Science Center.

Vacances de Printemps : nouveau « week-end à 1€ » dans les trains régionaux liO

Vite lu
Publié le
Photo d'un TER en Occitanie
Les Régions, dont l’Occitanie, sont en attente des réponses du Gouvernement pour un New Deal ferroviaire (©Emmanuel Grimault).

Mise en place en décembre 2022 pour permettre au plus grand nombre de se déplacer à moindre coût et réduire ainsi l’empreinte carbone de ces déplacements, l’opération « train à 1€ » chaque premier week-end du mois rencontre un succès grandissant auprès des usagers.

Avec plus d’un million de billets vendus depuis leur mise en place et des niveaux de fréquentation records enregistrés en 2023 (fréquentation moyenne multipliée par deux par rapport à un week-end classique), l’engouement des voyageurs pour cette mesure économique et écologique se confirme en ce début d’année 2024.

L’ensemble des billets de trains régionaux liO sont proposés au tarif d’1€ par personne sur l’ensemble des lignes d’Occitanie (jusqu’à Avignon, Tarascon-sur-Rhône, Agen, Pau et Brive) et pour tous les publics. Les trajets en correspondance nécessiteront l’achat de deux billets (1 billet à 1€ pour chaque train liO). Afin de répondre à l’affluence attendue, la SNCF augmentera le nombre de places disponibles.

Pour ce week-end du 6 et 7 avril 2024, les billets sont disponibles à la vente via le site internet « liO Train », aux guichets des gares d’Occitanie (hors bornes automatiques) ainsi que dans les agences de voyage SNCF agréées.

Pour tout renseignement, les usagers peuvent solliciter le Centre relation clients de la SNCF en Occitanie au 0800 31 31 31 (service et appel gratuits, du lundi au vendredi de 7 heures à 20 heures, le samedi 6 de 9 heures à 16 heures et le dimanche de 13 heures à 20 heures) ainsi que les agents en gare.

IrriJardin poursuit son maillage territorial avec l’ouverture de deux nouveaux magasins

Vite lu
Publié le
Photo de l'un des magasins d'Irrijardin
La chaîne toulousaine spécialisée en piscine, spa et arrosage compte déjà plus de 140 magasins en France, dont de nombreux franchisés comme celui de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne (82).

Leader français dans le domaine de l’équipement de la piscine, du spa et de l’arrosage, IrriJardin connaît depuis cinq ans une croissance record de 80% de son chiffre d’affaires enseigne et compte désormais plus de 800 salariés.

L’entreprise toulousaine, créée en 1989 à Portet-sur-Garonne, prévoit pour 2023 une hausse de son CA de 4 % pour atteindre les 138 M€. « Un objectif raisonnable compte tenu du contexte inflationniste actuel moins favorable à la consommation des ménages », indique Yves Allibert, son PDG. En effet, depuis fin 2021, le marché de la piscine connaît un ralentissement après les dernières années covid exceptionnelles. Pour autant, IrriJardin continue de surfer sur une bonne dynamique et se montre confiant pour les années à venir.

D’ailleurs, la direction d’IrriJardin vient d’annoncer dans un communiqué de presse daté du 21 mars 2024 l’inauguration de deux nouveaux magasins à Cesson-Sévigné (35) et à Saint-Gaudens (31). Ce dernier, d’une surface de 290 m2, est situé au coeur de la zone commerciale d’Estancarbon en face du Leclerc St Gôpole. Avec déjà cinq magasins implantés dans le département, l’ouverture de ce nouvel établissement consolide la présence d’Irrijardin en Haute-Garonne.

Plus largement, ces ouvertures marquent une nouvelle étape dans le développement de la franchise, qui renforce chaque année son maillage sur le territoire national avec l’ouverture d’une dizaine de franchises en moyenne pour répondre aux attentes de 3,5 millions de détenteurs de piscines en France. À ce jour, le groupe Irrijardin comptabilise 140 magasins en France et un au Maroc.

Une nouvelle halle alimentaire Terroir sort de terre à Léguevin, en Haute-Garonne

Entreprises
Publié le
Photo de la nouvelle halle gourmande
A Léguevin (Haute-Garonne), cette nouvelle halle gourmande de 1200 m² accueillera 19 artisans et commerçants ainsi qu’un restaurant (©Terroir).

Le stéphanois Halles 2642 déploie son réseau de halles alimentaires gourmandes sous la marque Terroir. Après Domérat, près de Montluçon dans l’Allier, Veauche, dans la Loire et Valence dans la Drôme, c’est à Léguevin, en Haute-Garonne, que la société a décidé de développer son nouveau projet.

D’une superficie totale de 1 260 m², cette halle couverte accueillera 19 commerçants et artisans (primeur, boucher, charcutier, rôtisseur, boulanger, pâtissier, fromager, poissonnier, traiteur, épicerie fine, caviste, torréfacteur…) et un restaurant de 70 couverts. Un parking de 170 places permettra aux clients de se garer à proximité de ce nouveau lieu de vie situé au croisement de la rue Ribosi et de la route de Toulouse, au cœur de cette commune de l’ouest toulousain. La halle fait partie d’un ensemble immobilier plus vaste qui s’étend sur 15 000 m² de terrain et comprend également un pôle médical et un salle de sport et d’activités tertiaires.

Un énième centre commercial ? Pas tout à fait plaide Marian Ravel, directeur général de Terroir : « Les halles proposent une alternative à la distribution alimentaire classique, dans une ambiance Halle d’Antan, un véritable marché couvert où l’on peut faire ses courses rapidement avec le concept "tout sous un même toit" avec parking gratuit réservé à notre clientèle et retrouver une offre de produits de qualité, locaux, issus des circuits courts, bios ou fermiers. » Le promoteur table sur une zone de chalandise de 152 000 personnes. Actuellement en cours de construction, cette nouvelle halle gourmande ouvrira au troisième trimestre 2024.

Le Village des Geiq, le 29 avril au Bikini, pour faciliter l’emploi en alternance

Entreprises
Publié le
Le premier Village des Geiq aura lieu le 29 avril 2024 au Bikini, à Ramonville-Saint-Agne (© comité régional des Geiq d’Occitanie).

Soutenu par la DREETS et la Région Occitanie, le comité régional des Geiq d’Occitanie organise le 29 avril 2024 au Bikini, à Ramonville-Saint-Agne, le Village des Geiq. Cet événement vise à faire découvrir les métiers portés par les Geiq de Haute-Garonne et à promouvoir l’alternance comme outil facilitant l’accès à l’emploi grâce à l’obtention d’une qualification reconnue et adaptée aux besoins des employeurs.

En partenariat avec les Missions Locales de Toulouse et de Haute-Garonne, France Travail, Cap Emploi, l’Epide et l’École de la 2e Chance, les visiteurs pourront retrouver sur place des casques virtuels qui leur permettront de se projeter sur différents métiers, ainsi qu’un simulateur de conduite, une autolaveuse, un bus et/ou un poids lourd, etc. Ils pourront également échanger sur les différents espaces avec des alternants, des anciens salariés, des employeurs adhérents et les équipes Geiq. Des espaces seront dédiés aux témoignages de salariés en parcours et aux entretiens pour que les visiteurs qui le souhaitent puissent présenter leur parcours et candidater auprès des Geiq.

Le Comité régional des Geiq d’Occitanie fédère 23 Geiq représentant 670 entreprises et associations adhérentes, répartis sur 11 des 13 départements de la région avec 34 implantations territoriales. Différents secteurs d’activité sont représentés : agriculture, aide et service à la personne, BTP, espaces verts, industrie, logistique, multisectoriel, propreté, hôtellerie de plein air, transport ou encore numérique.

Les Geiq accompagnent les entreprises dans leurs recrutements via l’alternance. En proposant des profils différents, accompagnés tout au long du parcours de formation et d’insertion, ils permettent de répondre à leurs besoins en main-d’œuvre dans de nombreux secteurs en tension. En 2022, les Geiq ont accompagné 15 647 personnes avec un taux de réussite à l’examen exemplaire : 91 %. Parmi les sortants du dispositif, 71 % ont été embauchés.